FNA12 , Aveyron : Voyages au bout du monde. Les Aveyronnais d’ici et d’Ailleurs s’offrent un nouveau site.

Publié par Hugues Robert le 25 novembre 2016 à 16:55 (CET) ( 752 visites )

Le 22 novembre 2016 fera date dans l’histoire de l’amicalisme aveyronnais. En effet sous la baguette magique du journaliste de Centre Presse Rui Dos Santos, la Fédération Nationale des Amicales Aveyronnaises a lancé son nouvel étendard, son nouveau site, et fait le lien entre les racines du passé et le futur de sa modernité.

Gérard Paloc, son Président, et toute son équipe de bénévoles ont dévoilé sur la toile de la plus belle façon, en présence de nombreuses autorités, leur nouveau monde mis en forme par Vincent Benoit de la Société Laetis d’Arvieu.
En effet, devant plus de 100 personnes, ce ne sont pas moins de 8 voyages qui nous ont été offerts pour mieux montrer que l’amicalisme n’était pas seulement branché sur le net et sur les réseaux sociaux, mais était bien lui-même le premier réseau social organisé depuis le XIX siècle et réellement branché sur le monde.
De San Francisco à Tokyo, de l’Australie à La Nouvelle Zélande, de l’Argentine au Pays-Bas, et de Paris en Tanzanie, nous avons pu avoir les témoignages de ces nomades aveyronnais, jeunes bien enracinés dans leur histoire et leur pays. Les témoignages d’Antonin, Elisa, Yolène, Camille, Yannick, Eve, Laurine et Audrey ont été les moments forts de cette soirée de lancement qui ne fut pas en reste de convivialité, de curiosité et de sens de l’ouverture.

Cette soirée démarra dans un duo de bon aloi et plein d’humour où Gérard Paloc et Rui Dos Santos nous firent découvrir l’histoire des Aveyronnais d’Aqui (ici) et d’Ailleurs. De l’ombre du clocher à la sortie de la messe, au bal populaire de la rue de Lappe, des banquets de la réussite jusqu’aux échanges d’affaires ou solidaires, de la construction de l’Oustal aux Marchés des Pays de l’Aveyron de Bercy… pour amener à l’évolution nécessaire. « Pas la révolution a souligné Gérard Paloc, une longue chaine dont nous sommes un maillon », soulignant même qu’ « Aveyronnais d’ici et d’Ailleurs » son logo, son site, était notre nouvel étendard, et que tout cela participait juste d’une adaptation au temps présent. »

Alors que Rui Dos Santos nous demandait d’attacher nos ceintures et entrecoupait la soirée, les témoignages émouvants et instructifs des jeunes du bout du monde présents dans la salle ou sur le net ; Pierre Vincens, administrateur qui lança le premier site en 2001 et Vincent Benoit, le concepteur du nouveau site retracèrent l’histoire de la toile amicaliste et de son évolution nécessaire. Entre le partenariat avec le Journal de Millau en 2001 et son autonomie gagnée en octobre 2006, Pierre Vincens montra de belle façon la conquête nécessaire obtenue par www.fna12.org au fil du temps, qui devait se convertir dix ans après, le 8 décembre 2016 en www.aveyronnais.fr. Un nouveau site forcément plus visuel, adapté au mobile, qui accompagnera les échanges...et sera l’agenda horizontal des Aveyronnais d’ici et d’Ailleurs. C’était bien le but de cette soirée, qui comme toute soirée entre aveyronnais, se conclut par un bon repas servi avec goût et talent dans les Salons de l’Aveyron, c’est à dire « L’Oustal », à la maison.
On ne peut ne pas conclure sans rappeler ce que nous dit un petit grand homme de l’Aveyron, Manu Cantos, présent à ce lancement qui résume bien ce pays et ses hommes. « La réussite c’est du travail, des efforts, de la souffrance, mais c’est aussi du plaisir, du bien-être et de l’épanouissement »... et sachons-là, que cette soirée qui n’oublia pas l’histoire et le passé, qui s’est tournée résolument vers le futur fut un moment de pure bonheur, et de beaucoup d’espoir de l’avis de chacun, de tous les amicalistes, des Aveyronnais d’ici et d’Ailleurs.

Ce nouveau site, sous l’adresse www.aveyronnais.fr , sera accessible au public à partir du 8 décembre prochain.
Ce site sera celui de toutes les associations. Chacune sera autonome et pourra gérer sa page qui ne vivra qu’à travers toutes les informations (actualités, agendas etc…) que chacune enregistrera.
A vos claviers !!