Groupes folkloriques : Tradition et modernité pour la Journée d’été de la Bourrée Montagnarde

Publié par Marie-Christine Restellini le 20 septembre 2016 à 12:17 (CEST) ( 505 visites )

Mardi 16 août, la Bourrée Montagnarde a donné rendez-vous à ses adhérents et amis à Laissac pour y découvrir l’ambiance particulière qui règne chaque mardi dans cette commune située à quelques kilomètres de la Préfecture de l’Aveyron.
La visite guidée commence par un film de présentation du village et de son fameux Marché aux Bestiaux à vocation européenne… ! Puis, le guide emmène le groupe sous la gigantesque halle où l’on installe les bêtes.
Des bruits d’ouverture et de fermeture des barrières métalliques qui délimitent les enclos, résonnent dans cette halle et réveillent les vacanciers… A 8 h, posté dans la tour de contrôle qui domine le marché, le directeur donne le signal des hostilités et n’hésite pas à héler au micro certains vendeurs qui essayent de s’installer avant l’heure, en leur rappelant haut et fort le règlement !
Les acheteurs, bâtons en main, blouse sur le dos, inspectent, tâtent, discutent, partent, reviennent et enfin se mettent d’accord avec les vendeurs de bovins et d’ovins tout cela dans une discipline rigoureuse qui fait la réputation de ce 2ème Marché aux Bestiaux de France.

Le groupe quitte cette ambiance si particulière pour un autre marché, celui des producteurs de fruits et légumes et des commerçants de toutes sortes, installés dans le centre de Laissac : ce marché, aux accents chantants, aux étals colorés est animé par un groupe musical qui rappelle le temps des vacances en cette chaude journée estivale.

Dans une salle de la Mairie, une exposition de pastels d’un enfant de Laissac, Paul Terris, récemment disparu, rafraîchit tout le monde et transporte les visiteurs vers de lointaines contrées …. De nombreux visages expressifs et lumineux, familiers ou rencontrés au gré des voyages de l’artiste sont exposés et commentés par Marie-Noëlle Terris, éclairent cette salle plongée dans la pénombre ; une seconde salle est consacrée aux personnes connues d’horizon divers : chanteurs, musiciens, responsables politiques… tous parfaitement reconnaissables !

Il faut quitter Laissac pour se restaurer à l’Auberge de Bertholène située à quelques kilomètres : chacun s’installe pour un repas copieux dans une ambiance détendue, avant le tirage de quelques lots : un couteau de Laguiole offert par l’ancien Président de La Bourrée Montagnarde, José Villaret, originaire de Laissac qui a organisé cette belle journée, 2 fouaces, 2 lots de charcuterie et une place pour la soirée annuelle des 90 ans du groupe qui aura lieu le 25 mars 2017.

Martine Gasq donne bientôt le départ pour Rodez afin de visiter le Musée Soulages : une heure et demie d’explications appuyées par un film décrivant bien le long cheminement de l’artiste et les techniques employées pour arriver à la fabrication des vitraux transparents de l’abbatiale Sainte Foy de Conques, qui ne laissent personne indifférent !
Les tableaux des débuts (1946) peints au brou de noix jouxtent quelques eaux-fortes ; puis les tableaux dont les effets de clair-obscur sont perceptibles, précèdent la peinture tout en reliefs, entailles, sillons dans la matière noire, qui créent à la fois des jeux de lumière et de couleurs. Pour l’artiste, il s’agit d’atteindre un au-delà du noir, d’où le terme d’outre-noir utilisé pour qualifier ses tableaux depuis la fin des années 1970.

Pierre Soulages, premier artiste vivant invité à exposer au musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, puis à la galerie Tretiakov de Moscou (2001), est connu dans le monde entier par les amateurs d’arts ; à l’occasion de ses 90 ans, le Centre Pompidou a présenté en octobre 2009 la plus grande rétrospective jamais consacrée à un artiste vivant, par le Centre depuis le début des années 1980, avec plus de 2 000 m2 d’exposition !

A l’issue de cette visite guidée, certains comprennent mieux la peinture de cet Aveyronnais, d’autres ont toujours du mal à saisir pourquoi et comment l’on peut consacrer une vie entière au noir, qu’il soit noir-obscur ou outre-noir ….!

Une petite collation au Café Bras rafraîchit les plus assoiffés avant de se séparer : certains rentrent chez eux, d’autres repartent sur Paris, les plus nombreux finissent la journée au bowling Bastide de Rodez, où chacun peut mesurer son habileté et son adresse à ce sport issu du jeu de quilles, « sport national » en Aveyron !

Un bien belle journée d’été à la fois instructive et intéressante, culturelle et sportive, pour les membres de La Bourrée Montagnarde organisée sur place par José Villaret, Président d’Honneur du groupe, et de Paris par Jean-Pierre Vic et Martine Gasq, qui président aux destinées de La Bourrée Montagnarde.

En attendant les répétitions de rentrée le mercredi 7 et le samedi 10 septembre prochain qui accueilleront danseurs et musiciens, débutants et initiés, adultes et enfants, et le 90ème anniversaire du groupe le 25 mars 2017, chacun finit l’été sous le soleil du mois d’août.
 
Pour tous renseignements sur les répétitions, les bals, les sorties et les soirées, connectez-vous soit sur le site Internet : www.bourree-montagnarde.fr soit sur le facebook soit en téléphonant à Martine GASQ au 06.75.86.37.34.

JPEG - 388.8 ko
JPEG - 304.7 ko
JPEG - 192.3 ko
JPEG - 264.6 ko
JPEG - 292.8 ko