Amicales , Aveyron : Pose de la première pierre pour l’Oustalet à Saint-Chély d’Aubrac

Publié par Pierre Vincens le 21 septembre 2016 à 16:16 (CEST) ( 570 visites )
JPEG - 1 Mo
Première pierre de l’Oustalet, nouveau bâtiment pour la Maison de Retraite de Saint-Chély d’Aubrac

Nos chers villages aveyronnais sont dynamiques. Saint-Chély d’Aubrac en est un bel exemple, comme en témoignent les chantiers en cours. Certains sont terminés comme la nouvelle école qui fait rêver de nombreuses professeurs des écoles ; d’autres sont en cours comme celui de la rénovation du réseau de distribution des eaux ; un autre débute. Ce samedi 28 mai était posée la très symbolique première pierre de l’Oustalet, un nouveau bâtiment pour la Maison de Retraite Abbé Pierre Romieu. Cette cérémonie qui s’est déroulée en présence de très nombreuses personnalités aveyronnaises dont Jean-Claude Luche, Sénateur, Président du Conseil Général et Yves Censi, Député, marque une nouvelle étape pour cet établissement. Celui-ci fut créé en 1873 suite au leg d’une maison faite par le notaire du village couplé à la mobilisation des habitants du village qui se cotisèrent pour y loger les sœurs de la Charité. La maison devint un lieu ayant vocation de recueillir, soigner et entretenir gratuitement les pauvres et les malades de la paroisse.

Depuis sa création, l’Amicale des enfants du Canton de Saint-Chély d’Aubrac a toujours considéré que la Maison de retraite était une priorité dans ses actions. Elle a essayé d’apporter régulièrement son aide à la réalisation des grands projets et transformations que cet établissement a connu. On peut citer quelques exemples de cette solidarité entre les Saint-Chélois d’ici et et ceux d’ailleurs. Dans les années 20, il s’était constitué un comité de soutien à Saint-Chély et un autre à Paris afin de collecter les fonds nécessaires à un agrandissement de ce que l’on appelait alors l’hospice. En 1949, devant une menace de fermeture, il y eut une grande vente de charité organisée à Paris et destinée à compléter les fonds recueillis localement. Dans les années 1970, l’amicale apporta son soutien à l’Abbé Romieu dans son périple parisien destiné à exposer son projet de création d’un nouveau bâtiment sur le terrain de l’ancienne école et bien sûr encore une fois à réunir les fonds nécessaires à sa réalisation. Cette équipe qui comportait autour de son Président Maurice Solignac, Eugène Sabrié, Raymond Blat, Adrien Moisset, Paul Mercui, Michel Roux et bien d’autres a été très fortement marquée par cette opération. Dans le sillage de l’abbé Romieu, ils avaient compris l’importance de moderniser l’accueil fait aux plus âgés pour leur rendre une fin de vie qui soit la plus agréable possible. Ils avaient aussi compris l’importance économique de la Maison de Retraite. À nous, jeunes membres de l’Amicale, ils ont transmis plus tard cet attachement à cette auguste établissement. L’amicale tient à remercier le conseil d’administration pour avoir donné le nom de Maison de Retraite – Abbé Pierre Romieu à l’établissement. Dans les années 1990, Jean-Marie Fournier, alors Président, associé à Gisèle Charras,Vice-Présidente, prit la tête d’une nouvelle mobilisation afin de soutenir le projet conduit alors par Jean-Claude Fontanier.

Lors du dernier repas en musique de l’amicale en février dans les Salons de l’Hôtel Mercure Porte de la Plaine, Mme Geneviève Gasq-Barès, Présidente du Conseil d’Administration de la Fondation qui gère l’établissement, et M. David Morin, Directeur, avaient fait une présentation de ce nouveau projet qui devrait aboutir à l’automne 2017. D’un coût de plus de 2M€, le bâtiment offrira alors une surface utilisable de 974m2 aménagé pour offrir toutes les facilités nécessaires. Ne doutons pas un seul instant qu’il contribuera à adoucir la fin de vie de nombreuses personnes. L’Amicale qui était représentée à cette cérémonie par sa Vice-Présidente, Marie-Françoise Lépine, soutient sans réserve ce projet et vous invite à y apporter votre contribution. La Fondation « Maison de Retraite de Saint-Chély d’Aubrac » est habilitée à recevoir vos dons (réduction d’impôts de 66 % sur le montant du don dans la limite de 20 % du revenu imposable).

JPEG - 882.1 ko
Jean-Claude Luche et Yves Censi scellent la première pierre sous les yeux de Geneviève Gasq-Barès, Vincent Alazard et Jean-Claude Fontanier
JPEG - 862.7 ko
Vue modelisée du nouveau bâtiment
Crédit photos : Jean-Denis Auguy