Culture : CGR : Conférence "Etienne de La Boétie et Montaigne : l’ami disparu et son œuvre" par Claude Jancenelle

Publié par Danielle Gennat le 11 décembre 2015 à 15:37 (CET) ( 581 visites )

Le samedi 3 octobre, le Cercle Généalogique du Rouergue en Ile de France avait réuni de nombreux admirateurs de Montaigne autour de Claude Jancenelle, fervent passionné de l’homme et de son œuvre.

Montaigne est citoyen actif dans un monde en plein débat humaniste. La France est touchée par la misère, la maladie, la faim et elle baigne dans le sang des guerres civiles et religieuses. Acteur intrépide de notre histoire, il combat et œuvre pour la tolérance. Sa sagesse est une conquête de la volonté et de l’esprit sur le tourment de l’inquiétude et de l’appréhension de la mort. L’homme est jeune et jovial quand il fait la connaissance, par le truchement du manuscrit du Discours de la servitude volontaire, d’Etienne de La Boétie.

Cette rencontre va illuminer sa vie quelques années seulement. Les Essais de Montaigne exaltent cette amitié poignante et si brève à travers un texte abouti qui offre quelques-unes des plus belles pages de la littérature à ce sujet. Montaigne ne peut qu’admirer l’auteur de ce réquisitoire de jeunesse contre la tyrannie, pamphlet étonnant de modernité et d’une grande éloquence politique qui circulera en de nombreuses mains et traversera les siècles, mais qu’il ne publiera pas malgré sa promesse.

Estienne de La Boétie est magistrat, poète et humaniste, son œuvre et cette amitié magnifiée par Michel de Montaigne sont restées gravées dans notre histoire.

Claude Jancenelle nous a proposé avec plaisir un voyage aux côtés de ces deux amis penseurs humanistes dont l’actualité reste plus que jamais entière, moderne et intemporelle. Ni universitaire, ni enseignant, il s’est employé simplement à nous transmettre tout le bonheur qu’il a trouvé à la lecture de leurs œuvres.